Huile essentielle Encens-Oliban Univers TAO

Huile Essentielle : Encens ou Oliban bio (Boswelia carterii) 10 ml

12,60

Contenance de 10 ml en flacon ambré

Impact physiologique :
Équilibre de la peau
Harmonie nerveuse
Confort respiratoire
Impact émotionnel :
Développer une capacité de détachement
Être disponible à la médiation, à l’ouverture spirituelle
Se libérer d’un mental qui paralyse
Identité aromatique :
Caractère de résine

1 en stock

Description

Présentation :
« Encens » était l’appellation ancestrale de ce végétal mais ce terme est devenu un nom commun désignant toutes sortes de cônes et bâtonnets destinés à la fumigation. « Oliban » est donc le terme qui le désigne aujourd’hui sans risque de confusion… Le parfum qui accompagne tant de cérémonies religieuses depuis la plus haute Antiquité provient d’un arbre que l’on retrouve sur tout le pourtour de la Mer Rouge. Dans l’Antiquité, l’encens était acheminé du Yémen par caravane. Les Egyptiens en étaient de grands consommateurs, l’intégrant dans leurs cosmétiques mais pas dans les produits d’embaumement. Toutes les religions de monde l’ont utilisé ou l’utilisent dans le cours de leurs cérémonies. On incise le tronc pour recueillir une résine qui sert à la fumigation traditionnelle mais que l’on pourra également distiller pour en obtenir une huile essentielle. La qualité somalienne est la plus réputée, la plus fine. Après l’éclatement de la Somalie, l’encens-oliban nous vient plutôt d’un nouvel Etat appelé « Somaliland ». Sur la côte semi-désertique de ce pays, l’arbre s’enracine dans un sol ingrat où dominent le marbre et de calcaire. Comme on le relève souvent en aromatologie, le végétal sécrète une essence qui le protège de conditions climatiques pénibles. La symbolique de la traversée du désert s’impose de manière évidente…

Propriétés * :
L’huile essentielle d’oliban constitue un excellent soutien du système respiratoire affaibli par des problèmes broncho-pulmonaires chroniques, comme l’asthme. Sa capacité d’amplifier la respiration, de la rendre à la fois plus lente et plus profonde, fait merveille dans ce contexte. Vous l’utiliserez en friction ou en diffusion atmosphérique, seule ou en association. L’HE d’oliban se marie très bien avec les HE de Pinus sylvestris (pin sylvestre), Abies balsamea (sapin baumier) ou Abies siberica (sapin de Sibérie) qui agissent dans le même sens. Si vous en appréciez l’odeur, vous pourrez l’utiliser comme tonique cutané en l’incorporant dans une crème végétale de base.
* Le résumé qui précède est donné à titre informatif : il constitue une synthèse des propriétés décrites dans les ouvrages d’aromathérapie reconnus et/ou conformes à des traditions ancestrales et populaires. Il n’est en aucun cas une information médicale ni une liste d’indications.

Plan olfactif et émotionnel :
L’omniprésence de l’oliban dans la plupart des religions du monde n’est évidemment pas une coïncidence. L’huile essentielle d’oliban élève l’esprit, lui donne de la hauteur pour le rendre disponible à la méditation. Elle ouvre à la spiritualité, elle donne accès à un univers mental où les préoccupations ordinaires n’ont plus leur place. En cela, c’est un antidépresseur qui permet de s’extraire d’un marécage émotionnel ou de s’abstraire des conséquences pénibles d’une maladie au long cours. Chacun pourra l’utiliser idéalement en onction pure, par exemple sur les faces intérieures des poignets avant d’en savourer l’incomparable arôme : ample, doux, balsamique, boisé. C’est une HE majeure en soins palliatifs. S’il s’agit de diffusion atmosphérique, faites le choix de la discrétion : une telle personnalité n’a pas besoin d’amplificateur ; pensez de préférence à un système d’évaporation modérée, sur une pierre tiédie ou par ventilation. L’HE d’encens-oliban est indissociable de celle de myrrhe, cette dernière en étant, pour simplifier à l’extrême ce portrait de famille, le pendant « féminin ».

Le P’tit conseil :
– Cette huile s’utilise pour soulager les tensions nerveuses et dépressions.
Appliquée en frictions avec une huile végétale, elle est aussi connue comme anti-infectieux des voies respiratoires et pour stimuler les défenses immunitaires.
– 3 gouttes d’encens-oliban sur un charbon de bois à brûler permettent d’atteindre plus aisément les états méditatifs.
– 3 gouttes d’HE d’encens-oliban avec 2 gouttes d’HV de noisette sur le plexus solaire ou sur le chakra coronal ou le long de la colonne vertébrale, pour la méditation.

Voir article sur la précaution d’utilisation des huiles essentielles
Voir aussi l’article sur le conditionnement, conservation des huiles essentielles, et le test du bouchon, test du pli du coude

Informations complémentaires

BIOFLORE

"Bio"

Composition

Famille botanique des burséracées
Dénomination latine : Boswelia carterii
Huile essentielle obtenue par distillation de la résine aromatique (oléorésine)
Issue de l’agriculture biologique contrôlée : contrôle BE-BIO-01
Principaux constituants :
alpha pinène, alpha tujène : 45 %
limonène : 6 %
myrcène : 5,5 %
viridiflorol : 4 %
sesquiterpènes
monoterpénols

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Huile Essentielle : Encens ou Oliban bio (Boswelia carterii) 10 ml”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *