Publié le Laisser un commentaire

Les hydrolats pour les soins de bébé

Les hydrolats pour les soins de bébé

Les hydrolats pour les soins de bébé :

Les hydrolats sont des alliés précieux pour préserver la santé de nos petits car ils sont peu irritants pour les peaux fragiles, bien tolérés par les bébés et efficaces.
Ils peuvent être utilisés dans l’eau du bain, en lingettes pour les fesses et également pour nettoyer les petites mains.

Par voie interne, les posologies varient selon l’âge :

  • Durant la première année 1/2 cuillère à café par jour dans le biberon suffit.
  • A partir de 12 mois, 1 cuillère à café par jour.

Quelques suggestions :

Nausées pendant la grossesse : Mélanger 100 ml d’HA de bergamote + 100 ml d’HA de Basilic + 100 ml d’HA de fleurs d’oranger. 1 c à café 3 fois par jour avant les repas. En cas de nausées matinales importantes, prendre si nécessaire 1 c à café supplémentaire avant de se lever.

Faciliter l’accouchement : boire quotidiennement, 1 semaine avant le terme, prolonger si le terme est dépassé, 1 c à soupe d’HA de cannelle (écorce de Ceylan) dans 1 litre d’eau.

Gerçure des mamelons pendant l’allaitement : HA de rose de damas et HA de lavande à part égale, vaporiser directement sur les mamelons plusieurs fois par jour selon besoin ; Ce traitement convient aux mamans qui allaitent.

Les hydrolats de fleurs d’oranger ou de camomille romaine dans le biberon et dans l’eau du bain (1c.s.), calment les bébés agités.
Les mamans qui allaitent peuvent vaporiser les mamelons avec ces hydrolats.

Les hydrolats de rose, de géranium ou de lavande dans l’eau du bain et dans la boisson apaisent les enfants « en colère ».

L’hydrolat de camomille romaine vaporisé sur les gencives apaise en cas de dentition douloureuse (on peut dilué par moitié avec de l’eau) pour utiliser plusieurs fois dans la journée.

Les hydrolat de camomille romaine et de basilic apaisent les coliques, les mamans qui allaitent peuvent vaporiser les mamelons. La maman qui allaite pour aussi en prendre en interne.

Les hydrolats de verveine citronnée et de basilic soulagent la constipation (dans le biberon et vaporisés sur les mamelons)

En cas de fragilité immunitaire ajouter de l’hydrolat de thym linalol, de palmarosa ou d’encens à l’eau du bain.

En cas d’érythème fessier, vaporiser localement avec des hydrolats de rose, de lavande, de palmarosa ou de camomille bleue matricaire (faire un mélange ou utiliser l’un de ces hydrolats).

Faites un spray nasal avec les hydrolats de myrte et/ou de thym à linalol en cas de rhinite.

Nettoyer les yeux de bébé : HA de camomille (dilué par moitié avec de l’eau)

Muguet : vaporiser la cavité bucale avec de l’HA de laurier noble, en alternant avec de l’HA de ravintsara.

Fièvre : Faire des compresses aux pieds et vaporisez le corps avec de l’HA de lavande.

Vaporisez la chambre de bébé avec de l’hydrolat de fleurs d’oranger en cas d’insomnie ou de cauchemars.

Pour faciliter le départ à la crèche de bébé : HA de rose et de fleurs d’oranger, à utiliser en spray aurique et vaporiser dans la bouche au départ.

Choisissez uniquement des hydrolats 100% purs, d’origine biologique ou issus de plantes sauvages.
Aujourd’hui, les hydrolats sont à nouveaux reconnus à part entière pour leurs vertus et gagnent de plus en plus en popularité.
A bon entendeur 😉

Livre conseillé de Lydia Bosson « Hydrolathérapie » : Guérir avec les eaux subtiles des plantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *