Posted on Laisser un commentaire

Préparer sa peau au bronzage : intérieur et extérieur

préparer-sa-peau-au-bronzage

PRÉPARER SA PEAU AU BRONZAGE :

A l’approche de l’été, notre teint est souvent brouillé, notre peau fatiguée.
Alors quoi de plus normal que de rêver de jambes dorées, d’un visage éclatant relevé de pommettes caramel 🙂
Mais pas question pour autant d’abîmer notre peau ou de prendre le moindre risque pour notre santé.

Préparer sa peau au bronzage de l’intérieur :
Première mesure pour préparer naturellement sa peau aux beaux jours : soigner le contenu de notre assiette !
Car l’alimentation reste le meilleur moyen d’offrir à notre organisme de quoi nourrir notre peau.
Des carottes crues et cuites à la vapeur douce, des tomates avec leur peau (bio), des fruits frais (melons, abricots, pêches jaunes), des légumes verts et rouges (poivrons), à consommer régulièrement durant un bon mois avant l’exposition.
Sans oublier de changer quelques petites habitudes : Buvez davantage d’eau plate et consommer de l’huile d’olive, d’argousier ou de bourrache de première pression à froid et de bonne qualité. (1 cuillère à café par jour au petit déjeuner pendant deux semaines)

Chaque matin pendant deux semaines avant votre exposition au soleil :
Qui n’a pas rêvé d’un délicieux « smoothie » nutritif et rafraîchissant pour démarrer sa journée avec le plein de vitamines ?
Préparé en cinq minutes, avec juste quelques ingrédients de bases
Vous pouvez par exemple boire ce mélange : 1 carotte, 1 pêche (ou 1 abricot), et 1/2 bulbe de fenouil + yaourt ou lait ou eau gazeuse au citron pourquoi pas 😉 + une cuillère à café de votre HV préférée.
– le fenouil est diurétique, quant à la pêche, la carotte et l’abricot, ils sont riches en bêta-carotène et donnerons à votre bronzage, une jolie couleur dorée.

La meilleur protection pour votre peau, est celle que fournit votre organisme : la mélanine
Elle apparaît environ après 36 heures d’exposition au soleil.
Il faut lui laisser le temps, exposez-vous très très progressivement, c’est très important et surtout ne jamais s’exposer entre 12 h et 16 h, vous échapperez au moment de la journée où les UV sont les plus agressifs.

Préparer sa peau au bronzage de l’extérieur :
Huile végétale conseillé : Noyaux d’abricot, d’argousier, le macérat de carotte (un soin quasi « autobronzant »)
Le macérât de carotte est un « parfait » auto-bronzant
ou, de palme rouge, de buriti (plus difficile à trouver, diluer à 10% avec une autre huile végétale)
Pratiquez un massage après la toilette tous les jours, deux semaines avant l’exposition au soleil.
Toutes ces HV riches en produits actifs (caroténoïdes), illuminent le teint, renforcent les capacités de défense de la peau face aux UV et activent dans un certaine mesure la production de mélanine.
Il est possible de mélanger vos huiles végétales entre elles pour obtenir une texture qui vous plait.

Mon huile activatrice de bronzage :
versez dans un flacon spray ou à clapet
– 15 ml de macérât de carotte (ou/et HV buriti 1 c à café)
– 20 ml d’huile végétale de jojoba
Vous pouvez parfumer votre huile avec 5 gouttes d’HE non photosensibilisantes
petit grain, bois de Hô, santal, patchouli …
Fermez le flacon et mélanger
Appliquez chaque jour cette huile sur le corps et le visage 2 semaines avant l’exposition.
Attention lors de l’exposition vous pouvez appliquer cette huile plusieurs fois par jour
MAIS l’huile ne convient pas en protection donc on met son écran solaire par dessus.

Lait activateur de bronzage :
Dans le creux de votre main émulsionner votre lait hydratant avec du macérât de carotte (ou buriti) : une grosse noisette de lait pour une grosse gouttes de macérât de carotte
Appliquez quotidiennement sur votre visage et corps pendant deux semaines avant vos vacances.
Ce lait de bronzage n’est pas une protection solaire en revanche il peut être utiliser comme après soleil.
Une fois bronzé : Il peut aussi vous aider à prolonger votre bronzage et l’uniformiser.

Les huiles végétales ne peuvent pas être utilisées comme des produits de protection solaire : indice solaire trop faible entre 4 et 5.

Peau chauffée ou coup de soleil :
Dans le creux de votre main, émulsionner
quelques gouttes de macérât de calendula (ou HV de millepertuis) avec une grosse noisette d’Aloès + 2 gouttes d’huile essentielles de lavande officinale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *