Posted on Laisser un commentaire

Crème de soin anti-âge : hydratante, anti-imperfections, anti-ride

Crème de soin anti-âge

AVEC DES PRINCIPES ACTIFS PLUS PUISSANTS QUE CEUX D’UNE CRÈME VISAGE CLASSIQUE,
LA CRÈME de SOIN ANTI-ÂGE RAVIVENT L’ÉCLAT ET LA TONICITÉ, DONC LA BEAUTÉ DE LA PEAU.
La crème de soin anti-âge traite les principaux signes visibles du vieillissement cutané, à savoir :

– une sécheresse de la peau, liée aux modifications du film hydrolipidique de surface,
– une perte de souplesse cutanée
– un relâchement de la peau : les fameuses rides
– une altération des fibres de collagène et d’élastine, c’est-à-dire une perte de tonicité,
– des taches brunes et une irrégularité du teint.

Bioflore l’a étrennée pour vous au cours de ses ateliers !
Selon votre intention, vous aurez la liberté d’utiliser d’autres hydrolats, d’autres huiles végétales, d’autres huiles essentielles…
Les étapes de l’élaboration resteront identiques.

Rappel utile : outre la matière première qui est bio, les ingrédients chimiques utilisés sont faciles à mettre en oeuvre,
sans inconvénient et (par conséquent) reconnus par les labels de la cosmétique bio.

RECETTE pour 200 ml de crème

Ingrédients :

Phase huileuse :
80 ml d’Huile végétale de noyau d’abricot bio
4 g d’émulsifiant crème de jour
2,5 g de beurre de cacao bio
5 g de cire d’abeille jaune ou blanche bio
15 gouttes de Vitamine E
Phase aqueuse :
120 ml d’hydrolat de rose bio
1 cuillère à café de gel d’Aloe Vera bio
0,6 g d’Urée
0,6 g de sorbate de Potassium
1g de Gomme de Xanthane
Part aromatique :
Huiles essentielles chémotypées bio (1-3% du total, soit de 2 à 6 ml)
géranium bourbon (tonique, astringent, anti-âge – 1 à 3 ml)
santal jaune (action hydratante – 1 à 3 ml)

Mode d’emploi :
1) Transférer et mettre à chauffer l’huile de noyau d’abricot, l’émulsifiant crème de jour, le beurre de cacao et la cire d’abeille blanche dans la casserole bain-marie.
2)Transférer et mettre à chauffer l’hydrolat de rose avec la gomme de Xanthane dans l’autre casserole bain-marie.
Rajouter également l’Urée et le Sorbate de potassium.
3) Faites chauffer séparément au bain-marie les deux phases. La phase huileuse doit être complètement homogène (+/- 62°C) et la phase aqueuse légèrement chauffée. Retirez les casseroles du feu. Après le processus de chauffe, rajouter le gel d’Aloe Vera dans la phase aqueuse.
4) Lorsque les deux phases sont à la même température, versez lentement la phase aqueuse dans la phase huileuse sans cesser d’agiter vigoureusement au mini-fouet pendant environ 3 minutes. Le mélange s’homogénéise.
Astuce : si vous n’avez pas de thermomètre, sortez les récipients du bain-marie lorsque la cire émulsifiante est totalement fondue et que la phase aqueuse commence à frémir.
5) Sans cesser d’agiter, mettez le récipient dans un fond d’eau froide afin d’accélérer le refroidissement et la prise de l’émulsion pendant encore 3 minutes.
6) Ajoutez enfin le reste des ingrédients, les huiles essentielles et la vitamine E, en mélangeant bien entre chaque ajout.
7) Transférez la préparation dans votre petit pot de crème du jour, étiqueter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *