Publié par Laisser un commentaire

Précautions lors d’un massage aromatique

Massage Aromatique
Ici, l’huile essentielle et la technique du massage, quelle qu’elle soit, additionnent leurs effets.
Ce massage peut avoir une intention physiologique précise : détendre les muscles, apaiser les douleurs articulaires, détendre le systhème nerveux en profondeur …
Dans ce cas, une huile essentielle, mais le plus souvent un cocktail d’huiles essentielles, interviendra pour 5 % le reste du volume étant bien entendu occupé par une huile végétale ou un cocktail d’huiles végétales. Une concentration de 5 % d’HE semble un maximum.
Les huiles essentielles ayant un fort impact psycho-émotionnel gagnent le plus souvent à demeurer discrètes ( 1 à 3 % du total ). On comprendra que l’intensité aromatique gagne à rester modérée si, comme c’est le cas pour le massage, le temps d’imprégnation est relativement long.
A défaut, un rejet de l’arôme peut s’exprimer : tout est question de seuil …
A noter, dans cette catégorie, que certaines huiles essentielles, outre leurs effets psycho-émotionnels propres, ont le don de favoriser la réceptivité au massage et , plus généralement, toute intention thérapeutique passant par le toucher. La mélisse est recommandée dans ce cas.
Quelques précautions :
Dans l’intérêt de la personne qui donne le massage et de celle qui le reçoit, privilégiez des mélanges d’au 3 à 4 HE, ce qui vous permet d’agir dans un but précis, mais avec pondération : les avantages de la complexité interne et de l’effet de synergie. Il est toujours bon d’incorporer à votre mélange des composés qui recentrent, comme les esters de la lavande fine ou ceux du romarin à verbénone ;
Si vous êtes amenés à utiliser des HE phénolées, prenez vos précautions. La part phénolée ne doit représenter qu’une faible part de votre synergie d’HE. Rappelez-vous aussi que la dermocausticité varie : le carvacrol est plus dermocaustique que le thymol, lui-même plus dermocaustique que l’eugénol. Et si le carvacrol vous est vraiment nécessaire, pensez à choisir la sariette de préférence à l’origan : la sariette en contient moins et bénéficie, en outre, du voisinage modérateur du paracymène ; et dans tous les cas, pas d’HE à phénols sur les femmes enceintes, les bébés et toute personne dont la peau est en souffrance ;
La même remarque vaut pour les HE à cétones : toujours en faible quantité et en privilégiant les cétones « sans risques » comme la verbénone. La bornéone (camphre) est intéressante à plus d’un titre mais il est impératif qu’elle reste discrète, sinon gare à l’inversion des effets.
Dans tous les cas, pas d’HE à cétones sur les femmes enceintes, les bébés et toute personne vulnérable sur le plan nerveux ;
Dans l’intérêt du patient mais surtout du thérapeute dans le cas du massage, veillez à ce que des HE à risque, comme le basilic ou l’estragon, n’excédent pas 2 % de la préparation.
La Protection :
Au cours d’un massage, vous êtes forcément perméable : vous êtes exposé de manière prolongée à la matière active que vous utilisez et vous pouvez vous imprégner, malgré vous, de l’état émotionnel de la personne que vous massez. A la fin de la séance, si vous avez l’impression de planer, prenez conscience du contact de vos pieds avec le sol et imaginez que vous vous réenracinez.
Voici en outre le conseil d’une aromathérapeute anglaise, Christine Wildwood : « l’eau peut être utilisée comme élément protecteur. Après avoir dispensé un massage, mettez vos mains sous l’eau courante ». Si vous vous sentez vidé, prenez une douche additionnée d’HE de genévrier.
Ou alors déposez une goutte d’HE de genévrier sur la partie interne de vos avant bras et le plexus solaire. Cette huile est considérée par nombre de thérapeutes comme étant douée de propriétés purificatrices tant sur le plan psychique que sur le plan physique »
HY de genévrier : lavage des mains, une protection et purifiant pour le guérisseur ou thérapeute.
Les concentrations recommandées en massage :
Recommandée Maximale
Prématuré 0% 0%
Jusqu’à 3 mois 0,10% 0,20%
3 à 24 mois 0,25% 0,50%
2 à 6 ans 1% 2%
6 à 15 ans 2,50% 5%
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *