Posted on Laisser un commentaire

Shampoing naturel : Quelles alternatives ?

Laver ses cheveux avec des produits sains et efficaces : facile ! Quand on sait vers quoi se tourner…
Lorsqu’on est soucieux de sa santé ou tout simplement de son bien-être, se tourner vers une cosmétique plus responsable est un très grand pas en avant. Mais remplacer certains produits tels que le shampoing peut être parfois difficile. Il existe pourtant un très grand nombre de shampoings offerts par la nature qui sont une très bonne alternative aux shampoings chimiques. Petit tour d’horizon.

• Les poudres minérales : rhassoul et argiles.
Elles nettoient en absorbant le sébum présent sur le cheveu et le cuir chevelu, mais de manière extrêmement douce. Pour cette raison les poudres minérales sont vivement recommandées pour les cheveux gras.
Comptez environ trois ou quatre cuillères de poudre pour la même quantité d’eau, à laisser gonfler quelques minutes et à appliquer sur les racines. Il faut ensuite le laisser poser entre dix et quinze minutes et rincer à l’eau claire.
Utilisé en Afrique depuis des siècles, le rhassoul (ou ghassoul, rassoul) est un mélange minérale très riche qui nettoie, gaine et fortifie le cheveu. Il le laisse doux et brillant grâce à sa composition unique…
P’tite recette maison de shampoing à sec : 6 c à s de farine de riz, 1 c à c de rhassoul, 1 c à c de bicarbonate, 1 c à c de chocolat (style Van-Houten) ou henné blond (pour les cheveux clairs), quelques gouttes d’huiles essentielles selon les vertus souhaitées (romarin, lavande, ylang ylang). Mettre le tout en flacon
– on secoue bien la bombe pour que les poudres du shampoing sec soient homogènes
– on vaporise mèche par mèche, à la racine et à 30 cm environ des cheveux, en insistant sur les zones naturellement plus grasses (tempes, sommet de la tête et frange, si vous en portez une).
– on laisse agir 5 à 10 minutes, le temps que les poudres absorbent le sérum
– on frictionne à la racine
– on brosse pour enlever le résidu de poudres, qui se traduit par un aspect blanc et terne
Si vous avez une sensation de cheveux plus sales après avoir appliqué le shampoing sec ou si vos cheveux sont ultra ternes, voire blanchis, c’est que vous avez mal éliminé les résidus de produit. Il faut alors repasser par la case brosse à cheveux.

L’argile quant à elle, ne gaine pas autant le cheveu et ne referme pas les écailles. Il faut donc utiliser un produit en complément comme le yaourt nature (s’utilise comme un après shampoing classique) ou le vinaigre de cidre/de vin (à diluer à part égale dans de l’eau).
• Les poudres végétales : shikakai, Sidr, pois chiche.
À utiliser de la même manière que les poudres minérales, les poudres végétales sont d’excellents lavants pour nos cheveux. À terme, elles fortifient les cheveux, les laissent tout de suite doux et brillants (à l’exemption de la farine de pois chiche qui peut assécher les cheveux à tendance sec !). Elles sont cependant un peu moins slow que les argiles à cause de leur traçabilité, de leur exotisme et de quelques autres facteurs aussi.
• L’œuf :
Disponible partout et facilement, l’œuf s’invite dans notre salle de bain pour laver nos cheveux tout en douceur grâce à la saponine qu’il contient. Il suffit de mélanger le blanc et le jaune et d’utiliser un flacon applicateur pour l’étaler sur les racines mouillées (en une ou deux fois selon vos préférences). N’oubliez pas de rincer vos cheveux à l’eau tiède et non brûlante car l’œuf cuit très vite dans les cheveux…!
L’astuce en plus : si l’odeur de l’œuf vous dérange, vous pouvez tout simplement utiliser un mélange de vinaigre de cidre (ou de vin) et d’eau à part égale en dernière eau de rinçage. Ce mélange débarrasse les cheveux de toutes les odeurs et ressert les écailles pour les faire briller ! Et bien entendu, l’odeur du vinaigre disparaît totalement lorsque les cheveux sèchent !
Vous pouvez aussi ajouter 2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie à votre « omelette » émoticône wink
P’tit recette familiale : 2 œufs battus en omelette, 1 CàS de yaourt nature bio, 2 CàS de vinaigre de cidre ou jus de citron, 2 gttes d’HE de lavande + 2 gttes d’HE Ylang Ylang (3 doses de shampoing aux œufs), utilisez comme un shampoing liquide, laissez agir et massez les racines, rincez à l’eau tiède presque froide … Bien essuyer avec une serviette.

• Lierre grimpant, bois de panama, noix de lavages, saponaire :
Plus difficile à trouver, tous sont cependant entièrement naturels et pas trop exotiques. Ils contiennent des agents lavants, généralement la saponine qui doit être extraite de la plante par décoction (généralement 100g de plante pour un bon litre d’eau portée à ébullition pendant 10 minutes environ). Il suffit ensuite de simplement rincer lentement les cheveux préalablement mouillés avec cette décoction. Vous pourrez trouver ses plantes dans des herboristeries ou dans la nature pour certaines d’entre-elles, à condition que l’environnement qui les entoure soit préservé.
• Les bases lavantes neutres et les shampoings bios :
Si vous êtes un adepte de la mousse, les bases lavantes peuvent vous permettre d’adopter une meilleure routine capillaire.
Composées d’actifs végétaux, les bases neutres sont respectueuses des cheveux et exemptes de tout produit chimique inutile : parabens, EDTA, parfum de synthèse ou encore silicone.
La base lavante neutre s’utilise seule ou sert de support pour concocter un shampoing adapté à votre nature de cheveux. Vous pourrez aisément y ajouter des huiles essentielles, hydrolats ou d’autres actifs en fonction de vos besoins.
• Les savons solides :
Injustement boudés, victimes de rumeur ou tout simplement oubliés, les savons solides sont également une très bonne alternative aux shampoings de supermarchés de par leur composition très douce. Préférez obligatoirement un savon bio à froid et de préférence qui ne comporte pas plus de trois ingrédients différents : soude, eau et agent gras (généralement huile d’olive ou avocat).Un bon savon à froid convenant pour les cheveux ne comporte pas d’additifs sauf éventuellement des agents tensio-actifs et antistatiques doux comme des protéines de soie. Il a une coloration allant du beige à brun en passant par le verdâtre, selon l’huile utilisée. Le savon permet de laver peau et cheveux sans agresser et ne rend pas les cheveux poisseux.
Souvenez-vous tout de même que si vous décidez de changer votre shampoing chimique et industriel pour une alternative naturelle et saine, les premiers lavages peuvent être décevant : cheveux poisseux, très gras ou très sec, terne… Cette transition est entièrement normale car le lavage fait dégorger les produits accumulés sur la fibre capillaire. Il faut en moyenne trois ou quatre lavages avant que tous les résidus soient éliminés (en fonction de la qualité de votre ancien shampoing) et que vos cheveux révèlent enfin leur beauté naturelle ! Munissez-vous donc de patience… Et d’un shampoing sain !
Quelques conseils en plus :
– Les shampoings naturels (ou les bases lavantes) ont très souvent besoin de plus de temps qu’un shampoing « classique » pour agir et bien laver ! Pensez donc à le laisser poser quelques minutes avant de rincer. En raison de leur grande douceur, ils ne décapent pas instantanément le cuir chevelu. Par conséquents, ils n’agressent égalent pas les cheveux !
– Un shampoing se dépose normalement sur la partie à laver donc uniquement les racines. Sauf dans le cas où vous avez fait un soin sur les longueurs, il est inutile de les exposer directement à un produit lavant. Laisser couler votre shampoing sur les longueurs au moment du rinçage suffit amplement à les débarrasser des saletés et de la pollution. N’étant pas en contact avec le sébum, les longueurs et les pointes des cheveux ont tendance à s’assécher très vite, mieux vaut donc les laver de manière « passive ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *