Posted on Laisser un commentaire

Conditionnement, conservation de l’huile essentielle, le test du bouchon et le test du coude

Conditionnement et conservation de l’huile essentielle :

Commercialisée, l’huile essentielle est conditionnée dans un flacon bleu ou brun qui la protège de la lumière. Préservée de la lumière et de la chaleur excessive, immédiatement refermée après chaque usage, vous pourrez l’utiliser dans un délai de 3 à 5 ans. Il est d’autant plus difficile de fixer des dates de péremption précises que certaines huiles essentielles, comme la Lavande, semblent bonifier avec le temps.

Pour les essences de rutacées, obtenues par pression mécanique, le délai de conservation s’établit à 3 ans en moyenne : n’ayant subi aucune transformation chimique, ces essences sont plus sensibles à l’oxydation.

Pour les huiles essentielles obtenues par distillation à la vapeur d’eau et, en quelques sortes, « stabilisées » par ce procédé, le délai de conservation s’établit à 5 ans en moyenne.

 

test du bouchonLe test du bouchon :

Le seul aspect susceptible d’amoindrir la qualité de l’huile essentielle est le bouchon compte gouttes en plastique vissé sur les flacons. A moyen terme, ce bouchon finit par se corrompre sous l’effet des vapeurs aromatiques. Dés que la partie plate supérieure du bouchon commence à être collante, voire à se déformer en « pustules », votre huile essentielle devient impropre à quelque usage que ce soit … Dés lors, il est bon que le liquide n’entre pas en contact avec le bouchon de manière permanente : évitez, autant que possible, de coucher vos flacons entre deux utilisations.

 

creux du coudeLe test du coude, un test à ne pas perdre de vue :

Si vous voulez être certain(e) qu’une huile essentielle, malgré sa bonne réputation, n’engendrera ni irritation de la peau, ni réaction allergique, appliquez-en 1 à 2 gouttes dans le creux du coude et attendez quelques minutes. L’absence totale de réaction devra vous rassurer.

Retenez également que n’importe qui peut devenir intolérant, du jour au lendemain, à un HE appliquée depuis des mois sur une même partie de la peau. L’excès en tout nuit … Et cela vaut pour les HE également, même quand elles sont « au-dessus de tout soupçon »

Merci à André Bitsas pour ses précieuses informations 😉

NB : Les huiles essentielles sont sensibles aux rayonnements UV ainsi qu’à l’évaporation progressive de leurs constituants. Il est donc impératif de conserver vos huiles essentielles dans un flacon en verre coloré à fermeture étanche à une température comprise entre 5°C et 40°C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *